Bien évidemment, nos compteurs EDF ne permettent pas la commande directe du ballon, bien trop puissant (généralement 1000 à 2500W, voire 3000W pour les plus puissants). Le contact sec "heures creuses" fourni par votre compteur EDF (normalement C1C2, vous référer à son manuel pour bien l'identifier) permet donc la commande d’un petit contacteur de puissance utilisé à cet effet dans votre tableau électrique, le fameux contacteur "jour/nuit" ou "HP/HC" pour heures pleines/heures creuses. Pour ne pas vous mélanger les pinceaux, vous trouverez ci-dessous le schéma complet, protections comprises, de la commande électrique de votre ballon, avec le compteur EDF, son contact sec C1C2, et le contacteur 3 positions associé.
nsch6b.png
Le principe de fonctionnement est simple : tant que le contact sec EDF est fermé (heures creuses à partir de 22h00) la bobine du contacteur est alimentée, le circuit de puissance est alors fermé et le ballon alimenté. Quand le contact s’ouvre à 6h00, la bobine n’est plus alimentée, ce qui ouvre le circuit de puissance, le ballon n’est plus alimenté. Pour bien identifier votre circuit de commande (celui passant par le contact sec EDF) c’est celui qui passe par une protection 2A, ce qui est plutôt rare dans nos tableaux électriques (c’est même souvent un des seuls disjoncteurs 2A que l’on peut trouver, avec celui de la VMC).

Après cette introduction, nous voyons bien que le contact sec EDF peut facilement être remplacé par une sortie de l’IPX, qui pourra être programmée pour jouer le même rôle (fermeture à 22h00 et ouverture à 6h00 tous les jours). Si vous ne connaissez pas vos heures précises de période creuse, alors il vous suffit de câbler le contact de votre compteur EDF en entrée de l'IPX, et asservir la sortie du ballon à l'entrée concernée en mode suiveur (on/off). Ci-dessous le schéma complet avec raccordement de l'IPX.
nsch6a.png
Le gros avantage d’un tel montage sera la flexibilité quant au fonctionnement du ballon. En effet, voici déjà quelques possibilités que vous avez, très pratiques :
- lancer une marche forcée en manuel sur le contacteur jour/nuit, qui repassera en automatique après la première coupure de la commande (ça c'était normalement déjà possible sans l'IPX)
- quand vous quittez plusieurs jours votre maison (vacances) vous pouvez grâce à l'IPX couper votre chauffe-eau pour faire des économies (ce que vous faisiez peut-être déjà en manuel sur le contacteur jour/nuit) et le relancer la nuit précédant votre retour pour avoir de l'eau chaude (ça c'est impossible sans l'IPX)
- vous pouvez programmer un déclenchement de votre chauffe-eau à 19h00 voire 18h00 si vous sentez qu'il sera rapidement vidé (petite contenance + cas où vous avez beaucoup de monde à la maison, famille, amis, etc.) et ainsi éviter une rupture d'eau chaude en fin de journée, avant les heures creuses.

Bien évidement, vous pouvez raccorder sur une ou plusieurs entrées de l'IPX un ou plusieurs interrupteurs ou boutons poussoirs vous permettant une commande manuelle du ballon, gérée par l'IPX. Par exemple un interrupteur peut vous commander la sortie du ballon à 1 et ainsi effectuer une marche forcée jusqu'au prochain passage des heures creuses aux heures pleines (en effet à ce moment-là c'est votre timer qui va couper la sortie même si votre interrupteur est toujours sur on). Nous verrons également dans un prochain article que, selon votre type de ballon, un tel montage peut vous permettre d'effectuer de grosses économies d'électricité sans jamais manquer d'eau chaude. :-)

NOTA 1 : comme EDF "étale" dans le temps ses changements de tarif, et si votre période d'heures creuses est 22h-6h, je vous conseille de programmer votre timer sur 22h15-5h45 pour être sûr de déclencher le ballon en heures creuses, car à la fin de l'année ça peut toujours faire quelques € d'économisés...

NOTA 2 : quelque soit vos choix d'asservissements et d'automatisation de votre chauffe-eau électrique, et si vous n'êtes pas sûr de sa faible puissance, ne le câblez pas en direct sur une des sorties de l'IPX, utilisez toujours un contacteur de puissance (comme le jour/nuit).

Références :
- merci aux schémas Entraidelec sur http://entraidelec.com