Peut-être connaissez-vous la marque Bubendorff et ses volets roulants motorisés ? J'en ai un chez moi, et j'avoue que sa commande par bouton poussoir double est des plus confortables (d'autres marques ont la même commande bien évidemment). En effet, un BP montée et un BP descente suffisent à faire ce que l'on veut. Un appui bref sur un BP, le VR manoeuvre dans la direction associée au BP, un nouvel appui (quelque soit le BP) et le VR s'arrête, un nouvel appui, le VR manoeuvre à nouveau dans la direction associée, et ainsi de suite. Le tout avec fins de course automatiques, l'alimentation est donc coupée automatiquement en fin de manoeuvre et le moteur ne fatigue pas. Pourquoi je vous parle de cette logique de fonctionnement ? Car jusqu'alors, elle n'était pas programmable avec l'IPX800V3 : mais avec les derniers firmwares, le nouveau mode push permet de faire exactement la même chose ! :-D Voici les explications, je commence par le schéma de câblage.
nsch14f.png
Le principe de fonctionnement sera le suivant : en sortie 1, on commande le VR (alimentation pour manoeuvre) ou pas (on coupe l'alim pour arrêt). En sortie 2, on choisit le sens de manoeuvre : montée ou descente. En entrée, on utilise 2 entrées numériques, reliées à chacune à un bouton poussoir, ou tout simplement un BP double. Chaque bouton aura bien évidemment un sens associé.
Pour retrouver un fonctionnement type "Bubendorff", chaque entrée de BP sera associée à la sortie 1 en mode switch. Ce mode switch permettra, à chaque appui sur un BP quel qu'il soit, une manoeuvre puis un arrêt, puis une manoeuvre, un arrêt, et ainsi de suite. Il faut maintenant utiliser le push pour positionner correctement la sortie 2 en fonction du BP sur lequel on a appuyé. L'entrée 1 verra donc le réglage suivant, permettant la descente du VR. Pour l'entrée 2, il suffira de changer le push 1 par /preset.htm?set02=1. Dans la case server, vous devez indiquer l'adresse IP locale de votre IPX800.
VRpush.png

Et voilà, ça y est, notre mode "parfait" est là. Nous avons seulement 2 BP, un pour chaque sens, et ensuite on fait ce qu'on veut : on laisse manoeuvrer jusqu'en fin de course, ou alors on stoppe quand on veut, puis on repart dans le même sens ou dans l'autre sens, bref tout est possible. Un prochain dossier abordera les commandes centralisées, encore plus faciles grâce à ce fameux mode push. :-)

Important - Modif du 25/11/2012 : suite à essai en simulation, je viens de me rendre compte que, finalement, ce mode présente un défaut. Si vous laissez votre VR atteindre une fin de course (cas courant d'ouverture ou fermeture complète) alors le prochain appui sur un BP basculera la sortie 1 (mode switch) et coupera alors l'alimentation du VR, qui ne bougera pas. Il faudra appuyer une deuxième fois pour lancer une manoeuvre... Faut juste le savoir, mais je peux comprendre que certains trouvent cela rédhibitoire. :tri:

Edit du 22/12/2012 : suite à la mise en ligne du firmware 3.05.30, cet article est obsolète. Non seulement il y a le problème évoqué ci-dessus (25/11/2012) mais il y a également le push qui ne fonctionne pas d'une IPX à elle-même. Vous pouvez vous référer au nouvel article ici.