L'interrupteur-double utilisé repose sur le principe suivant : vous avez un interrupteur "haut" et un autre "bas". Si vous actionnez l'un des 2, le VR part dans la direction associée. Vous pouvez relacher, comme c'est un inter, il reste en position. Si vous appuyez à nouveau, le VR stoppe sa marche. Un enclenchement entre les deux interrupteurs fait qu'il est impossible d'appuyer sur les 2 en même temps.
Avec une IPX800, on pourra ainsi raccorder 3 VR + un inter de centralisation. Si vous ne souhaitez pas installer d'inter de centralisation, alors vous pouvez câbler 4 VR. Le schéma fonctionnel ci-dessous vous montre le principe de câblage, avec centralisation.
nsch21.png
Les I1 à I3 sont nos inters-doubles, l'inter de centralisation sera un inter pour va-et-vient, avec les 3 bornes disponibles. L'inter-double ne peut pas être utilisé pour la centralisation, il y a risque d'incohérence dans les sens de marche des VR. Si vous êtes habitués de l'IPX800V3, je pense que vous avez déjà anticipé la programmation nécessaire au bon fonctionnement de l'ensemble.
Les entrées impaires commanderont la descente, les entrées paires la montée : les entrées impaires (exemple la 1) seront donc associées en mode on/off aux sorties impaires associées (la 1). Les entrées paires (exemple la 2) seront, elles, associées en mode on/off aux sorties impaires et paires associées (la 1 et 2). La position STOP des VR correspond à l'état "aucune entrée active" donc sortie impaire sur OFF (pas d'alim des VR) et sortie paire sur OFF (mode descente). Comme les inters sont enclenchés (si descente alors montée impossible, il faut passer par STOP, et inversement) on voit bien qu'en appuyant sur l'inter descente, alors seule la sortie 1 bascule, alimentant le VR en mode descente (sortie 2 déjà sur descente). En passant par STOP, la sortie 1 revient sur OFF coupant l'alim du VR qui s'arrête. En appuyant sur l'inter montée, les 2 sorties basculent, alimentant le VR mais en mode montée cette fois-ci. En passant par STOP, les 2 sorties reviennent sur OFF, le VR s'arrête et l'IPX se repositionne pour une future descente.
Concernant l'inter général, celui-ci ne doit pas être tributaire de la position des autres inters locaux. Il doit donc en permanance réinitialiser la position des sorties, c'est pourquoi nous utilisons un inter 2 positions, sans possibilité d'état neutre comme la position STOP. Soit l'inter commande une montée (mode on/off sur toutes les sorties) soit l'inter commande une descente (mode on/off sur les sorties impaires).
Attention : pour éviter toute incohérence dans les commandes de sens, et assurer un retour rapide en position par défaut, une temporisation légèrement supérieure au temps total de manoeuvre d'un VR devra être appliquée à toutes les sorties (par exemple Ta=0 et Tb=300 pour 30 sec). Exemple : vous venez de commander l'inter général pour une montée, il ne faut pas que la sortie 2 reste ON, sinon la prochaine commande locale pour une descente entraînera une montée... Ci-dessous le schéma en équivalent électrique.
nsch21b.png